Contribution économique territoriale

Sommaire

Depuis 2010, la contribution économique territoriale remplace la taxe professionnelle.

La contribution économique territoriale est une taxe professionnelle due par les entreprises.

Contribution économique territoriale : 2 éléments

La contribution économique territoriale est un impôt local composé de deux éléments :

Qui paie la contribution économique territoriale ?

Sont redevables de la contribution économique territoriale :

Personnes Activités
Exploitants. À caractère habituel.
Personnes morales. À caractère professionnel.
Sociétés et organismes non dotés de la personnalité morale. Non salariées.

Calcul de la contribution économique territoriale

Le montant de la contribution économique territoriale est calculée différemment pour la CFE et la CVAE :

  • CFE : son montant est calculé selon la valeur locative des biens immobiliers utilisés par l'entreprise puis une cotisation minimale est appliquée selon son chiffre d'affaires ;
  • CVAE : son montant est calculé en fonction de la valeur ajoutée produite par l'entreprise. Les entreprises dont le chiffre d'affaires est inférieur à 500 000 € HT sont exonérées. Cependant, toutes les entreprises dont le chiffre d'affaires est supérieur à 152 500 € doivent effectuer la déclaration de valeur ajoutée et des effectifs salariés qui sert à en déterminer la base d'imposition, même si elles ne sont pas redevables de la CVAE (article 1586 ter du Code général des impôts).

Il existe des exonérations temporaires et permanentes en fonction de l'activité de l'entreprise.

Dégrèvement exceptionnel de CFE

Suite à l’entrée en vigueur de la 3e loi de finances rectificative pour 2020 (loi n° 2020-935 du 30 juillet 2020), les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) ont la possibilité de mettre en place un dégrèvement de 2/3 de la CFE due au titre de 2020 pour les établissements dont l’activité a été touchée par la crise sanitaire liée à la Covid-19. L’abattement de 2/3 s’applique à la part revenant à la commune ou l’EPCI.

L’administration fiscale a publié le 23 octobre 2020 la liste des communes et la liste des EPCI ayant pris cette délibération.

Le décret n° 2020-979 du 5 août 2020 fixe la liste des secteurs d’activité concernés par ce dégrèvement. Par ailleurs, seules les entreprises ayant réalisé un chiffre d’affaires annuel H.T. inférieur à 150 millions d’euros peuvent bénéficier du dégrèvement.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Contribution économique

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider